POUR LA SANTÉ ... DE VOTRE PEAU
 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerContactsEnvoyer à un ami
Les tâches pigmentaires

Terme général pour décrire les différentes anomalies ou les désorganisations pigmentaires. Quoi qu’elles soient majoritairement bénignes, elles sont néanmoins quelques fois, disgracieuses et inesthétiques.

DÉFINITION :

On différencie 3 types de distribution pigmentaire :

Épidermique : Les taches se situent sur les couches superficielles de la peau, soit l'épiderme.

Dermique :  Les taches pigmentaires se retrouvent dans les couches plus profondes de la peau au niveau du derme.

Mixte :  C'est à dire une combinaison de taches au niveau épidermique et dermique.


LE PROCESSUS qui amène les taches pigmentaire :

Les problèmes d’hyperpigmentation sont dûs à une anarchie pigmentaire. Les mélanocytes (cellules pigmentaires) sur certaines régions de notre peau sont « super travailleurs » et fabriquent trop de pigments, provoquant ainsi un « surplus de bronzage » et l’apparition des taches brunes.


LES CAUSES ET FACTEURS AGGRAVANTS : 

• Le changement de statut hormonal : grossesse, ménopause, la prise d’anovulants, l’hormonothérapie

• Le photo-vieillissement

• Une prédisposition génétique

• Une mauvaise oxygénation

• Un grand stress

• Des soins maison inadéquats

• L'application de certains produits topiques irritants

• Des médicaments photo sensibilisants

LES TRAITEMENTS :

Le traitement de taches pigmentaires repose sur deux axes majeurs.

La protection : Une chose demeure immuable, toute exposition au soleil va accentuer la coloration de la peau et de ce fait aggraver le problème d'hyperpigmentation. Il faut éduquer votre peau au soleil, c'est à dire, s'exposer très progressivement et toujours utiliser une protection solaire, particulièrement sur les zones concernées, et ce sans compromis sur la qualité.

Les traitements d'éclaircissement : Les traitements conventionnels sont nombreux. Attention ! Plusieurs de ces méthodes ont des effets secondaires : irritation, sensibilisation, déshydratation, vieillissement prématuré. Choisissez plutôt des méthodes moins invasives et plus douces, vous diminuerez ainsi les risques d'effets secondaires.

Traitements proposés :

La consultation : La première étape est de consulter car il faut d’abord évaluer si la distribution pigmentaire est dermique (profonde). Si tel est le cas, il n'existe pas de traitement efficace. Il faut cerner les facteurs causals afin de les éliminer ou tout au moins les contrôler. L'honnêteté prend ici tout son sens lors de la consultation car cela est déterminant pour des résultats dont vous serez satisfaits.

Les traitements topiques :  Il est possible maintenant de traiter les problèmes de taches pigmentaires, tout en respectant votre peau. Il existe un choix très intéressant d'ingrédients actifs et de méthodes qui travailleront de concert sur plusieurs facettes : Régulariser la formation des pigments, inhiber leur transformation, favoriser le renouvellement cellulaire etc., sont des exemples de traitements possible. Les traitements avec l'appareil de microdermabrasion à pointes de diamant est un allié efficacescar il offre la possibilité de résultats probants et rapides. L'intensité et la taille des taches pigmentaires seront ainsi diminuées.

La phytothérapie : Certains désordres internes favorisent l'oxydation et l'intoxication, ce qui peut entretenir des phénomènes d'hyperpigmentation. Dans ce contexte, la phytothérapie nous apporte une aide précieuse.

CONCLUSION : Il demeure donc impératif de rester vigilant et de protéger adéquatement votre peau du soleil. 

VOTRE PEAU A SON PROPRE LANGAGE, IL SERAIT BIEN DE LA COMPRENDRE !

Courriel: info@lyndaproulx.com
Créer un site avec WebSelf